Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 13:16

Mercredi 29 & jeudi 30 Avril 2009
Lamalou-les bains
Philippe Claudel
CINEMA
mercr. 29 avril à 21h15
cinéma l’Impérial

«Il y a longtemps que je t'aime»
Pendant 15 années, Juliette n’a eu aucun lien avec sa famille qui l’avait rejetée. Alors que la vie les a violemment séparées, elle retrouve sa jeune soeur, Léa, qui l’accueille chez elle, auprès de son mari Luc, du père de celui-ci et de leurs fillettes.


2 Césars 2009 : «premier film» et «second rôle féminin»

RENCONTRE AVEC
jeudi 30 avril - 18h
Centre Ulysse
pour son roman

«Le Rapport  de Brodeck»

Voici le roman que l’on attendait de Philippe Claudel. Une oeuvre d’imagination ancrée dans une réalité douloureuse, une parabole morale sur la folie des hommes, la vengeance et le pardon, un plaidoyer pour la différence. Le roman d’un écrivain qui réfléchit sur son époque, dans ce qu’elle peut avoir de pire, en humaniste. Un livre qui fait penser à la fois à Julien Gracq, pour la description de la nature, à Dino Buzzati, pour la construction et l’attente qui se crée, et à Primo Levi, pour bien d’autres raisons. Philippe Claudel a construit son histoire à rebours, avec virtuosité. L’histoire même de Brodeck en constitue l’essentiel, transposition à peine voilée du destin inacceptable des six millions de Juifs martyrs de la Shoah.
« Le rapport de Brodeck» est un livre grave, puissant, inoubliable. Philippe Claudel a publié, entre autres, «J’abandonne», «Les âmes grises» et «La petite fille de Monsieur Linh».
Les rencontres autour de Philippe Claudel sont en partenariat avec la ville de Lamalou-les-Bains.    


Samedi 23 mai à 21h00
Colombières s/Orb - Salle polyvalente
Théatre
« Petites comédies rurales »
La SHEM’S COMPAGNIE présente une pièce de Roland Fichet.
Mise en scène : Bruno Allain. Avec : Maxime Bailleul, Tariq Bettahar et Marielle Leduc.
Les Petites Comédies Rurales, ce sont d’exquises tragi-comédies évoquant, sous forme de tableaux et en musique, la ruralité aujourd’hui, ses petits bonheurs, ses troubles du langage et du comportement ! Ou comment trois comédiens (Marielle Leduc, Maxime Bailleul et Tariq Bettahar) tenteront de donner corps à ces moments de vie si justes, si drôles, poétiques et surréalistes !   
Libre participation aux frais







Repost 0
Published by Lectures Vagabondes - dans Rencontres littéraires
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 05:54
Vendredi 27 février - 18h30
Chateau de Colombières
RENCONTRE AVEC
Françoise Renaud
pour son roman aux éditions GabriAndre
«Le voyageur au-dessus de la mer de nuages» 
Confronté au mal de vivre, un homme remonte le cours de son histoire jusqu’à cerner le lieu où tout s’est pétrifié. Étudiant, il explore les Cévennes et se passionne pour la roche et ses métamorphoses. Engagé comme chercheur à Paris, il connaît l’isolement, l’échec du couple, la difficulté d’être père. Plusieurs missions en Himalaya et la découverte de l’œuvre du peintre Caspar David Friedrich vont réveiller sa soif d’infini et c’est finalement en Cévennes qu’il renouera avec sa vie sensible.
Dans une langue sensuelle et dépouillée, Le voyageur au-dessus de la mer de nuages raconte le rocher, le paysage violent, l’aventure des âmes entre passion et abîmes, entre mensonge et vérité.
Françoise Renaud vit en Languedoc où elle se consacre à la littérature. Elle a publié une douzaine d’ouvrages depuis son premier roman paru en 1997, L’enfant de ma mère.
---------
Samedi 7 mars - 20h30
salle Achille Bex - Bédarieux
RENCONTRE AVEC
Le chuchotement de la poèsie contre la force des armes!
Longtemps en éxil, rescapé de la mort, cet amoureux fou de Rilke a choisi comme lui de célébrer   les beautés immédiates pour répondre aux barbaries de la guerre. Né en 1942 en Gallilée, grandit arabe en Israêl. Il prendra les chemins de l’éxil en 1971. Aprés les accords d’Oslo, en 1993, il démissionnera de l’Olp pour raisons de désaccord avec l’OLP. Il s’affranchira du politique. Il a endossé la Palestine et la Palestine l’a fait poète. C’est sa métaphore plus que sa cause. Métaphore d’une tragédie moderne. Je cherche depuis dix ans, dit-il, le mot juste pour décrire la fleur de l’amandier au printemps. Que peut la poèsie contre la barbarie? Rien. Crier peut-être. Ou simplement remettre de l’humain dans la fureur d’un monde qui compte la vie pour si peu. Sa poèsie, virtuose, maitrisée, sensuelle aussi, se goûte avec des picotements d’émotion sur l’échine. Mahmoud Darwich a compris depuis longtemps que la flamme des prophètes crée tous les malentendus. Il moura le 8 Août 2008 laissant derrière lui une oeuvre importante.

La comédienne Sabra Ben Arfa lira avec émotion des textes choisis dans l’oeuvre du poète. Avec le comédien Tom Torel sera rendu aussi un hommage à son ami poète Hussein Al- Barghouti mort le 1er Mai 2002. C’est Patricia Lacube qui présentera ce poète et Jean Claude Mancione parlera quelques instants de Mahmoud Darwich.

La Palestine comme une métaphore. Tragique.

---------
Vendr. 20 mars - 18h
Médiathèque Bédarieux
RENCONTRE AVEC
Enrique Serna
pour son roman
 «Un jour je serai roi»
A l’occasion du salon du livre de Paris,
nous recevrons l’écrivain méxicain Enrique Serna.









---------
Mercredi 25 mars - 20h30
Salle Achille Bex - Bédarieux
RENCONTRE AVEC
Jérome Vidal
pour son essai
«La Fabrique de l’Impuissance»
La gauche, les intellectuels et le libéralisme sécuritaire.
Directeur de la revue internationale des livres et des idées, Editions Amsterdam. Nouveau cycle de débats qui se déclinera «Les rencontres de la Castagne» Entrée: 2€

---------
Mardi 5 mai - 17h30

Médiathèque Bédarieux
RENCONTRE AVEC
Jean Rouaud
pour son roman
 «La femme promise»
aprés son excellent roman
«La Fiancée juive».


    
Repost 0
Published by Lectures Vagabondes - dans Rencontres littéraires
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 19:13
EN  2009,
AVEC LA LITTERATURE
LE MONDE DE
TOUS LES POSSIBLES !



 Samedi 17 janvier - 18h00 


Salle  polyvalente  de  Colombières
CINEMA
 « Valse avec Bachir »
Titre original : " Waltz with Bashir " 
ENTREE 4€
Film d’animation d’ Ari Folman
ISR/FR/ALL- 1h22 - 2008 - Avec Ari Folman, Ori Sivan, Ronny Dayag...

Valse avec Bachir est un film autobiographique. Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu’il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 ! Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période. Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité... Plus Ari s’enfoncera à l’intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.      




    Samedi 24 janvier - 17h00 

Les Thermes de Lamalou - Salon Myosotis
accés: par la rue Cardinal ( à côté du conservatoire de musique )
Lamalou les Bains


RENCONTRES AVEC
Christelle Ravey
pour son roman
" Amours en fugue "
Olia quitte la maison de retraite, elle n’a prévu que le but de son voyage. la Russie. Sa route croise celle d’une adolescente en fugue qui a tout prévu, sauf un endroit où aller!» Destins croisés pour cet insolite duo. Un univers où chacun rafistole à sa façon les blessures du temps.Un livre séduisant et mélancolique de Christelle Ravey sur le thème des amours en fugue et des rêves inaboutis, une sorte de «recherche du temps perdu» avec des personnages émouvants et fragiles dans leur quête incertaine.

« Amours en fugue » est le troisième roman de Christelle Ravey par ailleurs fort bien écrit.

Marie-Sabine Roger

pour son roman
" La tête en friche "
Germain Chazes, 110 kilos de muscles, tête en friche et narrateur de ce roman, se méfie des mots et de ceux qui parlent «tout en guirlande et poils de cul». Il vit dans une caravane et passe son temps entre le bistrot et le jardin public.Il reconnait qu’il est assez intelligent pour voir à quel point il est bête. Sur un banc public, justement, il rencontre Margueritte, une toute petite vieille dame de 86 ans qui s’échappe souvent de sa maison de retraite pour observer les pigeons. Et là débute une belle aventure humaine...   
   

Marie-Sabine Roger joue du plaisir des mots avec humour et intelligence. Le tour de force de ce  roman tient aussi dans l’émotion qu’il suscite chez le lecteur. Un roman «populaire» dans le trés bon sens du terme !
Marie-Sabine Roger écrit beaucoup pour la jeunesse, ainsi que des nouvelles et des romans.



Le 19 Janvier, ne ratez pas l’évènement Jean Rouaud
avec son roman «La femme promise».  Un régal !

Repost 0
Published by Lectures Vagabondes - dans Rencontres littéraires
commenter cet article
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 17:27
la sélection de Lectures Vagabondes

  Du 10 au 16 Décembre
à l'Imperial - Lamalou-les-Bains
Séances:
Mercredi et mardi à 16h
Vendredi, Dimanche et Mardi 21H15


“Mensonges d'Etat”
de Ridley Scott

Synopsis : Ancien journaliste blessé pendant la guerre en Irak, Roger Ferris est recruté par la CIA pour traquer un terroriste basé en Jordanie. Afin d'infiltrer son réseau, Ferris devra s'assurer le soutien du très roué vétéran de la CIA Ed Hoffman et du chef des renseignements jordaniens, peut-être trop serviable pour être honnête. Bien que ces deux là soient censés être ses alliés, Ferris s'interroge : jusqu'où peut-il leur faire confiance sans mettre toute son opération - et sa vie - en danger ?







Au Fil des Arts Prémian
Séance : Mardi 16 décembre 20h45
"Le scaphandre
et le Papillon"

Réalisé par Julian Schnabel
FR./USA 2007 - en VF - 1h52mn
Avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, M.-J. Croze...
Le 8 décembre 1995, un accident vasculaire brutal a plongé Jean-Dominique, journaliste et père de deux enfants, dans un coma profond. Quand il en sortit, toutes ses fonctions motrices étaient détériorées. Atteint de ce que la médecine appelle le "locked-in syndrome", il ne pouvait plus bouger, parler ni même respirer sans assistance. Dans ce corps inerte, seul un oeil bouge. Cet œil, devient son lien avec le monde, avec les autres, avec la vie. Il cligne une fois pour dire "oui", deux fois pour dire "non". Avec son oeil, il arrête l'attention de son visiteur sur les lettres de l'alphabet qu'on lui dicte et forme des mots, des phrases, des pages entières... Avec son oeil, il écrit ce livre, Le Scaphandre et le papillon, dont chaque matin pendant des semaines, il a mémorisé les phrases avant de les dicter...  Bien plus qu'un portrait tire larmes, une leçon de courage, un hymne à la vie.




PROCHAINEMENT

Du 17 au 23 Décembre

Les horaires des films, à L'Impérial, de la semaine prochaine seront
communiqués dés que possible


à l'Imperial - Lamalou-les-Bains
“L’échange”

de Clint Eastwood

à l'Imperial - Lamalou-les-Bains
“Musée haut, Musée bas”
de Jean Michel Ribes



Repost 0
Published by Lectures Vagabondes
commenter cet article
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 09:37

Oublier demain,
souriez vous vieillissez

 

 

 Vendredi 12 Décembre 2008 - 18h30 

Salle  polyvalente  de  Colombières
R E N C O N T R E   A V E C
Régine Detambel
pour son essai
" Le syndrome de Diogène "
Eloge des vieillesses


On honore la vieillesse, mais on ne l’aime pas. C’est pourquoi d’ailleurs on en fit assidùment l’éloge. Tout peut être loué. C’est la tradition. D’éloges on regorge, à la tête on les jette ! La célébration sert de stimulant à l’enseignement moral, un peu comme la rime, en poésie classique, fouette la mémoire....On n’aime pas que le temps soit visible. On n’aime pas ce cambriolage du corps, ce déguisement, cet horrible uniforme. On n’aime pas le désordre et l’altérité au sein de la belle ordonnance du fort. On n’aime pas le gris, le terne, le jauni, le ranci. Bref, on n’aime pas ces vieux qui passent leur temps à mourir par petits morceaux.
Toutes les langues ont un verbe pour mimer l’action de vieillir. Comme un fruit, toutes les langues du monde font de la vieillesse deux parts inégales, en couleur comme en saveur : la pulpe juteuse, l’écorce ligneuse. La chair précieuse de la vieillesse est un don des dieux, un signe de sagesse, d’experience et d’autorité.» L’art ( de vivre ) et la poésie s’offrent là comme un moyen de desserer l’etreinte où le réel tient le corps vieillisant.        

 

Extraits du livre «Le syndrome de Diogène»

 

Régine Detambel a aussi publié récemment un roman «Noces de chêne»

 


   Samedi 13 Décembre - 17h30  

Salle  polyvalente  de  Colombières

T H E A T R E
Compagnie Grognon Frères
 « VIEILLESSE, VIEILLESSE »
Ecriture et mise en scène : sandrine Baret

Libre participation




Décidément, je ne me résouds pas à voir dans la vieillesse une défaite de la vie. Je vois dans une personne agée une ile au trésor, une caverne d’Ali Baba, un sanctuaire ambulant accessible après des épreuves à surmonter et des énigmes à résoudre.
Considérant la vieillesse comme une résultante de la vie, je trouve aussi chez un vieillard une leçon de vie, d’attitude, une ligne de conduite, un guide pour décider mes choix.
Que ces personnes agées soient de pathétiques êtres humains en fin de parcours, ou qu’elles deviennent de possibles divinités, je veux laisser chaque spectateur libre d’y réfléchir ou d’y rêver».

 




Repost 0
Published by Lectures Vagabondes - dans Rencontres littéraires
commenter cet article
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 10:12
Colombières, l’automne en fête
...BD...Roman...Essai...Ciné...Carnaval...Baléti...


Samedi 22 novembre - 17h30
Salle  polyvalente  de  Colombières
RENCONTRE AVEC
Brigitte Soulas & Sylvie Léonard
«  Dès  la  petite  enfance,
faire  de  sa  vie  une  œuvre  d’Art 
»



«Non, l’éducation musicale n’est pas un accessoire, bien au contraire, elle fait partie des éléments indispensables tant à la construction de la personne qu’au développement de l’intelligence. Comment la société nous conduit-elle à croire naîvement que la culture est un bien que l’on pourrait se procurer sans rien en connaître de l’interieur qui nous permette de l’aimer ? Comment peut-on imaginer que l’on va favoriser les apprentissages fondamentaux par l’élimination de certains domaines ? Construire des comptétences dans le domaine artistique demande d’agir pour bien comprendre : l’éducation artistique ne saurait se réduire ni à un récit ni à sa propre histoire ».
Brigitte Soulas vient de publier «L’éducation musicale, une pratique nécessaire au sein de l’école». Elle est conseillère pédagogique au sein du groupe Muséco pour l’Observatoire Musical Français de Paris IV-Sorbonne.

« L’histoire des arts est pleine d’anecdotes étonnantes, drôles ou émouvantes, riches d’enseignements sur le sens de l’œuvre, le statut de l’artiste, son rôle dans la socièté et la façon dont les hommes voyaient le monde et vivaient leur époque. Mais les récits exixtant dans l’histoire de l’art ne sont pas directement visibles par de jeunes élèves et leur forme est généralement inutilisable pour les enseignants. C’est donc pour répondre à ces besoins que j’ai commencé à écrire les «Petites histoires de l’art pour les enfants de 8 à 13 ans »
Sylvie Léonard est professeur agrégé d’Arts Plastiques à l’IUFM de Montpellier




du 10 au 30 Novembre
exposition
Edmond Baudoin
20 planches autour de son livre
« Roberto »
L’exposition autour d’Edmond Baudion est une proposition de la Direction Départementale du livre et de la lecture (Conseil Général) et de l’association «6 Pieds sous terre»


Vendredi 28 novembre - 18h30
Salle  polyvalente  de  Colombières
RENCONTRE AVEC
Virginie Ollagnier
pour son livre
« L’incertain »
«Nice, Mars 1968. Zoltan Solviev, 60 ans, assiste à l’enterrement de Jiska qui a été sa maitresse 40 ans plutôt. Et cet écrivain russe expatrié aux Etats Unis va alors rencontrer la petite-fille de son premier amour, Léva. Ce qui va le pousser à repasser le film de sa vie, avec, comme point de départ, la fuite de sa famille, de riches propriétaires terriens chassés par la révolution russe. Vers la France puis les états unis où il va construire sa vie, en se mariant. Avec de trés nombreux va-et-vient entre le présent et le passé». Un deuxième roman qui confirme son talent aprés l’excellent, «Toutes ces vies qu’on abandonne». Livre qui a obtenu une dizaine de prix et vient déja de sortir en format poche.

Virginie Ollagnier vit à Lyon, est formatrice en communication écrite et en ergonomie. Elle est aussi scénariste de la bande dessinée Kia Ora. Elle sera présente aussi le lendemain, samedi, avec sept autres auteurs.


Samedi 29 Novembre
16h DEDICACES - 18h30 RENCONTRE
Dimanche 30 Novembre
10h30h DEDICACES
Salle  polyvalente  de  Colombières
Edmond Baudoin, Fabrice Caro, Mathilde Domecq,
Fabrice Erre, Pierre Duba, Salim Kafiz,
René Lemaire
(Roro)
(le samedi 16h , participation 10€, inscription fortement souhaitée).


Dimanche 30 novembre - 17h
Salle  polyvalente  de  Colombières

Titre original : « Waltz with Bashir »
Film d’animation d’ Ari Folman
ISR/FR/ALL  -  1h22 - 2008
Avec Ari Folman, Ori Sivan, Ronny Dayag...

Valse avec Bachir est un film autobiographique. Ari Folman, metteur en scène israélien, a rendez-vous en pleine nuit dans un bar avec un ami en proie à des cauchemars récurrents, au cours desquels il se retrouve systématiquement pourchassé par une meute de 26 chiens. 26, exactement le nombre de chiens qu’il a dû tuer au cours de la guerre du Liban, au début des années 80 !
Le lendemain, Ari, pour la première fois, retrouve un souvenir de cette période de sa vie. Une image muette, lancinante : lui-même, jeune soldat, se baigne devant Beyrouth avec deux camarades.
Il éprouve alors un besoin vital de découvrir la vérité à propos de cette fraction d’Histoire et de lui-même et décide, pour y parvenir, d’aller interviewer à travers le monde quelques-uns de ses anciens compagnons d’armes. Plus Ari s’enfoncera à l’intérieur de sa mémoire, plus les images oubliées referont surface.




La manifestation "Carnet de village" est organisée par la municipalité de Colombières, sa bibliothéque et le foyer rural et Lectures vagabondes.




EN D’AUTRES LIEUX CULTURELS
•Carnaval d’Automne
Le 15 Novembre à partir de 17h15 - parking de l’église de Colombières
Une proposition de l’association des parents d’élèves et de Tafanari
•Atelier-Balèti et danse avec Tafanari
Le 21 novembre à 20h30 - salle polyvalente de Colombières
•La poésie au théatre de Clermont l’hérault
Le 25 novembre - 20h45
avec Patricia Lacube, Anne-Marie Jeanjean, Arlette Rives, Joan Pau Creissac...




Repost 0
Published by Lectures Vagabondes - dans Rencontres littéraires
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 05:29
Les couleurs
& pensées automnales



Mercredi 8 octobre - 18H30
Colombières - Salle polyvalente
Théâtre
Une programmation de Sortie-Ouest
Extrait de la Saison «Scène nationale de Sète et du bassin de Thau»
Entrée gratuite - Publics : Lycéens et adultes

" Un petit Diderot portatif "
Compagnie Théâtre au Présent - Mise en scène : Yves Gourmelon, avec Pierre Barayre, adaptation et décor : Lydie Parisse
La pièce : Le « Supplément au voyage de Bougainville » de Diderot, publié en 1773, traite du mythe du bon sauvage qu’interrogeait déjà Montaigne, et appartient à un cycle de réflexions sur les rapports de la nature et de la civilisation, commencé depuis le texte sur le désastre de Lisbonne et poursuivi en parallèle dans le roman sans cesse remanié : Jacques le Fataliste.
C’est une mise en conversation à la manière des dialogues socratiques, qui creusent une question sans l’épuiser ni la clore, tout en plaçant le lecteur dans une situation de questionnement idéal.
C’est aussi, sur fond de rejet du colonialisme, la relation de l’être humain au monde, pas seulement conçu comme un lieu (la terre) mais comme un état (être au monde, être du monde) et une métaphore de l’extériorité (l’autre, l’étranger).

Proposé par la Direction départementale du livre et de la lecture
et de la Bibliothèque de Colombières en partenariat avec Lectures Vagabondes.



Lundi 13 octobre - 18H30
Colombières - Château de Colombières
Rencontre avec l’écrivain écossais
James MEEK
pour son roman
« Nous commençons notre descente »
« We are now beginning our descent »

A l’amour comme à la guerre, en 2007 James MEEK subjuguait son monde avec « un acte d’amour », une histoire de guerre et de terrorisme dans les plaines sibériennes à l’aube de la révolution russe, et gagnait le titre de plume slave dans un corps de british.
Son nouveau roman n’a rien à voir avec le précédent.Nous sommes cette fois, en Afghanistan, où Adam KELLAS, grand reporter, a atterri quelques semaines après le 11 septembre. Il n’est pas là par amour du métier, mais parce qu’il faut bien vivre et que sa carrière d’écrivain n’a toujours pas décollé. KELLAS débarque donc à Jabal-os-saraj, dans le sillage des bombes US. Il y croise Astrid, une journaliste américaine, insaisissable et borderline. Il tombe amoureux fou de sa collègue, sa descente peut commencer.
Bien plus qu’un roman sur la guerre, ce roman est aussi une histoire d’amour et de désillusions, un livre sur la distance entre les lanceurs de bombes et leurs victimes.
Et un regard juste et implacable sur les affres de l’écriture.
Impossible à lâcher ! ce livre à été encensé par Jim HARISON et Irvine WELSH.





James Meek est né à Londres et a grandi à Dundee. Il est journaliste, grand reporter et écrivain. Il vit actuellement à Londres et collabore au Guardian, à la London review of Books et à Granta. Un acte d’amour, son premier roman, est un bestseller international et sera porté à l’écran par johnny Depp.

James Meek was born in London and grew up in Dundee. He is a reporter, journalist and author. He currently lives in London where he writes for The Guardian, The London Book Review and Granta. An Act of Love, his first novel, is an international best-seller. Johnny Depp is in the process of directing the film of the book.

Rencontre animée par Francine PUECH


Samedi 18 octobre - 18H
Bédarieux - Espace d’Art Contemporain

Rencontre avec l'écrivain
Carole MARTINEZ
pour son roman paru chez Gallimard 2008
« Le cœur cousu »
Femmes qui cousent les origines

« Maman n’a jamais su écrire qu ‘à l’aiguille. Chaque ouvrage de sa main portait un mot d’amour dans l’épaisseur du tissu. » extrait
Le roman « Le coeur cousu » de Carole Martinez est un roman miroir brisé dont les facettes éclatantes sont cousues d’un fil que tissent les femmes depuis l’origine. Ce livre magistral de magicienne tissé de copeaux de mémoire ancestrale s’enroule autour de nous comme un piège envoûtant.
Quel que soit le bout par lequel nous le prenons nous allons tomber au fond d’un puits sans fond pris dans une trame fabuleuse traversée de forces telluriques et ténébreuses…
…Conteuse, causeuse, couseuse, Carole Martinez délie les langues incantatoires et jubilatoires du continent féminin.
Jean-Marie de Crozals



Un premier roman aux huit prix littéraires.

Pour ce roman magistral au lyrisme flamboyant, carole Martinez pour son premier roman atteint un score de popularité incontestable: plus de 100.000 exemplaires vendus.
Ne ratez pas cette rencontre ! Soyez nombreux à ses côtés.
Rencontre animée par Edith Noublanche



EN D'AUTRES LIEUX CULTURELS
Jacques Bringuier, peintre de son état, connu des Colombièrois en particulier, et d’un large public, exposera ses récentes oeuvres à partir du 10 octobre 18h, Espace d’Art contemporain - Bédarieux.
Il nous amène cette fois sur le chemin du corps féminin décliné, avec un trés beau regard.


Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 06:37
Beaucoup de souffles
pour cette rentrée littéraire 2008...

Beaucoup de livres certes qui pour nombre d’entre eux tournent autour des mêmes thèmes. Les écrivains de saison sont arrivés. Mais il va falloir compter, en cette rentrée, plus que jamais sur des jeunes auteurs qui ont du souffle et surfent sur cette idée de «Littérature-Monde».
Ils ont pour noms : Pierric Bailly, Jean-Baptiste Del Amo, Frédéric Ciriez, Tristan Garcia, Sasa Stanisic, Marie-sabine Roger, Julia Leigh et Mathieu Esnard..
et quelques autres !
Nous en reparlerons !
Oui ! beaucoup de souffles avec des jeunes qui tordent la réalité : exploration du monde, de la littérature-Monde.  






   
En avant-première
du 8 au 14 Septembre
à Lamalou les Bains

Poésie - littérature - Débat
Cinéma - Art plastique - Manga

En partenariat avec Lamalou-les-Bains,
Lectures Vagabondes vous présente :



Lundi 8 sept. à 18h30 - Centre Ulysse
19  boulevard de mourcayrol à LAMALOU-LES-BAINS









Lecture par la comédienne  Roselyne VILLAUME 
La vie de BASHO, fils de samouraï, né en 1644 fût vouée à la poésie. Il renonce à la vie mondaine, prend l’habit de moine, et s’installe dans son premier ermitage.
Devant sa retraite, il plante un bananier, un basho offert par l’un de ses disciples – ce qui lui vaudra son pseudonyme. Sa vie est dès lors faite de pauvreté, d’amitiés littéraires et de voyages. Après avoir dicté un ultime haïku à ses disciples, il cesse de s’alimenter, brûle de l’encens, dicte son testament, demande à ses élèves d’écrire des vers pour lui et de le laisser seul. Il meurt le 28 novembre 1694. Sur sa tombe, on plante un basho.










-------------------
Vendredi 12 sept. à 18h30 - Centre Ulysse
19  boulevard de mourcayrol à LAMALOU-LES-BAINS








Rencontre animée par Sabine ATLAN,  


Comment survivre à la mort d’un enfant ?
Après « L’enfant éternel » prix fémina 1997 du premier roman, et « Toute la nuit», deux ouvrages consacrés à la disparition de sa fille Pauline, Philippe FOREST n’a toujours pas la réponse. Sans doute, n’en trouvera-t-il jamais, même dans l’écriture. C’est la clef de « SARINAGARA », magnifique livre blanc du deuil impossible. Un deuil que l’auteur  choisit cette fois d’affronter au Japon.
« SARINAGARA », (cependant en français), est le journal intime de cette fuite au bout du monde. Des pages d’une luminosité poignante où la mémoire a des reflets de nacre…
Il paraît que l’amour n’est pas la grande affaire dans l’existence des hommes. Pourtant il me semble que j’ai toujours pensé que l’amour m’attendait, que j’allais  à sa rencontre, et que si par malheur je le manquais, j’aurais tout manqué avec lui. Qu’il n’y avait au fond rien d’autre que cela à attendre de la vie. Rien d’autre, oui, si ce n’est l’amour. Et comme l’écrit le poète, tout le reste m’est feuilles mortes. Extrait ‘’  le  nouvel amour’’  2007

Philippe FOREST est professeur de littérature à l’université de Nantes. Il est l’auteur de nombreux essais consacrés à la littérature et à l’histoire des avant-gardes. Il a déjà publié trois romans : « L’enfant éternel », « Toute la nuit » et « Sarinagara » qui a obtenu le prix Décembre 2004.

-------------------
Sam. 13 sept. 17h - Salle des fêtes
DEBAT - Paroles partagées autour du Japon
sur le thème :
“Comment s’approprier un jumelage officiel ?”
animé par Edith Noublanche avec les bacheliers partis au Japon

-------------------





Egalement au programme...
Conférences filmées, Cinéma, Ateliers Sushi & Ikebana, Origamis, Calligraphie, présence de plasticiens
japonais, Mangas avec les Editions 6 pieds sous terre et la librairie japonaise de Mangas «Ikoku».
Programme disponible à l’OT de Lamalou









Vendredi 19 Septembre - 18h30 - Bédarieux
Centre de Loisirs Moulin Galand

Route de Pézènes

LECTURE PUBLIQUE
«La langue des papillons»

Tom Torel de la compagnie du Clapas lira de Manuel Rivas, le texte bouleversant «La langue des papillons».
Maunel Rivas nous prouve qu’il est par son écriture et par sa sensibilité, l’un des auteurs espagnols les plus remarquables de sa génération. Il nous offre une vision intense et poétique de la Galice et des galiciens, ce peuple de paysans et de pêcheurs habitués depuis toujours au dur combat contre la misère et les intempéries. Dans la «Langue des papillons», c’est bien l’amour qui infléchit le cours de l’histoire et nous fait découvrir comment la fidélité d’un seul enfant peut être plus puissante que la lacheté et la trahison de tout un village.
Manuel Rivas est né à la Corogne. Journaliste, poète et auteurs de plusieurs romans a obtenu de nombreux prix nationaux et internationaux, en particulier celui d’Amnesty international. La langue des papillons a été récemment adaptée au cinéma 
 
Une dégustation sera offerte - Ne ratez pas ce rendez-vous  
Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 08:19

Pour en savoir plus cliquer ci-dessous

XIIe VAGABONDAGES LITTERAIRES en Haut-Languedoc

Repost 0

Présentation

  • : Association Lectures Vagabondes
  • Association Lectures Vagabondes
  • : Rencontres littéraires dans les vallées de l'Orb, de la Mare et du Jaur (Hérault 34)
  • Contact

GROUPE LECTURE

Nous vous donnons rendez-vous au Centre Ulysse de Lamalou les Bains pour une activité mensuelle qui complète nos rencontres littéraires.

Il s’agit de réunir des lecteurs intéressés par une discussion portant sur un écrivain ou une œuvre de leur choix. Cela nous donne la possibilité de parler d’auteurs plus en vue qui ne se déplaceront pas pour Lectures Vagabondes en raison de leurs trop nombreuses sollicitations, ainsi que d’œuvres plus anciennes ou passées dans le domaine public.

Venez avec un livre "coup de cœur" de votre choix, ce sera l'occasion de nouvelles découvertes et d'échanges toujours aussi enrichissants !

Si vous souhaitez connaître les prochaines dates de nos réunions, contactez-nous par mail: lectures.vagabondes@hotmail.fr

Bonnes lectures et à très bientôt,

L'équipe de Lectures Vagabondes

Recherche

Adhésion à Lectures Vagabondes

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez faire partie de l'association et obtenir votre carte d'adhésion:

 par mail: lectures.vagabondes@hotmail.fr
 par téléphone: 06 76 59 30 63